Yosakoi

Le Yosakoi

Avez-vous déjà entendu parler de la fête du Yosakoi ?

Elle voit le jour en 1950 dans la préfecture de Kochi (sur l’île de Shikoku)

Cette fête a lieu tous les ans en août, et l’année dernière a été la 65ème vague de représentation. Tous les ans, de nombreuses équipes venues des quatre coins du Japon s’affrontent pour gagner le grand prix Yosakoi.

La fête du Yosakoi est une fête où on est libre de danser comme on veut et de défiler dans la ville pendant 4 jours environ. Elle ressemble assez au carnaval de Rio.

Les règles du Yosakoi :

Voici les règles de cette joyeuse parade dans la ville : il suffit d’avoir ce qu’on appelle un « Naruko », sorte de castagnette en bois, lorsqu’on danse; et c’est tout !

Voici à quoi ressemble un Naruko:

L’ambiance avant la jour J

Le Yosakoi reste une fête du Sud. 

Les gens du Sud, au Japon comme en France, sont des gens très chaleureux et souriants, et le principal à cette fête reste de s’amuser avant tout. C’est pour cela que les règles restent simples.

Je suis née et j’ai grandi à Kochi, et quand j’ai eu l’âge de raison, j’ai rejoins naturellement les danseurs du Yosakoi. Nous nous entrainions généralement 2, 3 mois avant la fête, et ce tous les soirs. Et comme tout le monde vise le grand prix, les gens deviennent très sérieux et on se fait vite réprimander si on ne s’entraine pas sérieusement. 

Cependant, le jour J, comme tous les regards des spectateurs se braquent sur nous, nous dansons comme si nous étions des stars de cinéma. Les hommes ont l’air cent fois plus virils et les femmes cent fois plus belles et plus attirantes.

On parle de la « féérie du Yosakoi ». En effet, comme chacun donne le meilleur de lui-même durant cette période, de nombreux couples se forment à cette occasion.

J’ai fait couler beaucoup d’encre sur le Yosakoi, mais une vidéo vaut mieux qu’un long discours.

Voici une équipe qui a remporté la médiale d’or :https://youtu.be/leuog5J2yTk

Son histoire avec la France

En plus, le Yosakoi a une histoire particulière avec la France.

En 1972, une représentation de Yosakoi a été organisée durant le carnaval de Nice et en 1989, durant la « semaine du Japon » qui s’est déroulée à Marseille, la France a accueilli des danseurs professionnels de Yosakoi.

Personnellement, je ne savais même pas que le Yosakoi avait déjà été représenté 2 fois en France par le passé.

Et à la Japan Expo de 2018, il y avait aussi un groupe de danseurs de Yosakoi.

C’est en voyant combien le Yosakoi et la France sont liés que j’ai aussi eu envie d’aller en France !

Aujourd’hui

Saviez-vous qu’en août 2020, l’année prochaine, la France sera représentée à Kochi avec sa propre équipe constituée de danseurs français ? Un char sera aussi créé à l’effigie de la France. Ces danseurs amateurs venus de toute la France s’entrainent actuellement grâce aux associations de Yosakoi.

A l’heure actuelle, vous pouvez vous entrainer à la danse du Yosakoi dans 5 associations :

 à Lyon, Paris, Nantes , Bordeaux et récemment à Marseille aussi.

Quoi qu’il en soit, ce qu’il faut retenir, c’est que c’est une fête où l’on s’amuse réellement et j’espère avoir réussi à éveiller votre intérêt pour cette fête.

Je vous ai présenté le Yosakoi, mais je vais vous dire une dernière chose : venez voir cette fête en vrai, à Kochi, car ce sera pour vous un moment inoubliable.

 

 

Mizue MORIOKA, en direct de Kochi, pour l’association Marseillaise de France Japon Connexion.